Suis je trop sensible?

Bonjour,
Cela fait 4 ans que je suis avec le père de Léo, 5ans. Il s'était séparé un mois avant qu'on se mette ensemble, de la maman de Léo. Nous avons la garde de Léo la semaine et sa mère weekend et vacances. Mais depuis quelques temps sa mère n'arrive pas a assumer l'enfant elle ne veut plus le prendre le weekend et dès qu'elle l'a, elle est trop fatiguée pour faire des activités avec lui du coup il reste enfermé dans sa chambre. Dès que nous l'avons le weekend cela nous ravis car c'est dure pour nous d'avoir que le rôle scolaire et pas les joies des activités "cool" du weekend.
Tout ce mois de juin, nous avons Léo car sa maman est en hôpital psychiatrique. Elle ne prend pas le soin de prendre des nouvelles de lui et de le demander au téléphone. Nous donnons tous ce qu'on peut pour que Léo reste un enfant épanoui, joyeux comme il l'a toujours était.
Je suis la personne qui voit le plus, je m'occupe de lui au quotidien, le papa doit partir au travail a 7h30 et revenir a 18h. les mercredis je l'amène gouter chez ses copains, on va a la piscine. Je dépense beaucoup de temps et d'énergie pour lui, pour qu'il soit heureux.
Mais le problème que j'ai c'est que après une super journée, ou tout c'est super bien passé, trop heureux lui comme moi d'avoir passer ce moment ensemble, le soir c'est comme si il m'en voulait d'être heureux avec moi, comme si il culpabilisait de passer des bons moments avec moi. Du coup, il fait des monstres comédies, il hurle qu'il veut sa mère, qu'il ne veut pas dormir, il ne veut plus me parler, me regarder, m'écouter, il me rejette et moi je ne sais pas quoi faire du coup je craque devant lui, je pleure car cela me fait beaucoup de peine de le voir malheureux. Je sais que je ne peux combler ce manque affectif qu'il vient de sa mère.
Je ne sais pas si je dois être dure avec lui, ne pas faire autant de choses avec lui, ou au contraire lui donnait encore plus. Je ne sais pas comment prendre du recul et ne pas prendre son mal-être pour une attaque. Je ne sais pas si je dois me former une carapace, si je dois prendre de la distance avec lui.
De plus l'agrandissement de la famille prend forme et le papa a peur que je sois trop sensible. Et si Leo n'accepte pas ce nouveau venu?
J'espere avoir des réponses a ces interrogations pour que notre petite "famille recomposée" ait mieux.

Réponses

  • 1 Répondre sorted by Votes Date Added
  • Bonjour,
    Vous avez peut-être une partie de la réponse dans votre post .... a priori vous attendez un heureux évènement. Il est vrai que cela peut le perturber, le mettre en insécurité et causer cette attitude .... surtout s'il est comme cela depuis que vous êtes enceinte.
    Ensuite, la journée se passe bien avec vous, et les crises sont au retour du papa ? Il tente, en effet, peut-être d'exprimer quelque chose vis à vis de son papa.
    3ème hypothèse : ses crises sont liées à la distance prise par sa propre maman, qui n'a pas la force de le garder.
    Dans tous les cas, ce petit bonhomme a 3 raisons d'exprimer une souffrance, des craintes, et c'est sans doute ce qu'il fait le soir.
    Ne vous remettez pas en question, si la journée se passe bien en votre compagnie, c'est que vous n'êtes pas liée à cela et surtout ne prenez pas de la distance, il a besoin de vous. Au contraire, soyez présente et prévenante, mettez un cadre car il a besoin qu'on lui mette ses limites, cela sécurise toujours les enfants. Et il a besoin de votre affection, surtout s'il voit moins sa maman. Vos pleurs ne sont pas un problème, vous avez le droit d'être triste parce-qu'il est triste, dites-lui pourquoi vous pleurez, afin qu'il ne se méprenne pas.
    Il est toujours très difficile de comprendre le mal-être d'un enfant, et une aide extérieure, pourrait vraiment vous aider à mettre des mots sur ses maux, en peu de séances.
    Sinon, demandez lui de faire un dessin de sa famille par exemple, et il serait intéressant de voir comment il représente chaque personne (petit/grand/absent/présent/souriant/ avec des oreilles pour l'écoute, coloré, triste, avec l'arrivée d'un bébé ou pas ....).
    Nous vous inquiétez pas, votre famille recomposée est bien partie, et l'arrivée d'un bébé rassure aussi les enfants car cela stabilise les couples.
    Mais, oui, il faut mettre des mots sur sa douleur. Et à choisir, il est préférable qu'il fasse des crises (au moins ça sort), plutôt qu'il intériorise tout.

    Bonne chance à vous et tenez nous au courant ....

    Easytribu
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.